Loading...

QU’EST CE QUE LA MALADIE ?

Le syndrome de Brugada fait partie des syndromes responsables de troubles du rythme cardiaque.

Décrit pour la première fois en 1992 par 2 frères, Pedro et Josep Brugada, le syndrome est caractérisé par un aspect anormal de l’électrocardiogramme (ECG, examen qui enregistre l’activité électrique du cœur) (Figure 1) et un risque de mort subite par trouble du rythme cardiaque gravissime appelé fibrillation ventriculaire.

Les anomalies typiques de l’ECG (encore appelées type 1 de Brugada) sont caractérisées par :

  • un sus-décalage du segment ST dans les dérivations droites (V1, V2) avec aspect en dôme ;

  • d’ondes T négatives.

Trois types sont différenciés (I, II et III) et seul un aspect ECG de type I permet d’établir le diagnostic. Cette pathologie survient sur un cœur structurellement sain, il s’agit d’un dysfonctionnement purement électrique.

Fréquence de la pathologie

Le syndrome de Brugada est responsable de 4 à 12% des morts subites cardiaques et de près de 20% de celles survenant sur cœur sain.

Il touche environ un individu sur 2000.

Tous les patients présentant l’anomalie électrocardiographique ne présenteront pas obligatoirement des symptômes ni à fortiori une mort subite.

Les Médicaments

contre-indiqués

Les Médicaments contre-indiqués

https://amryc.org/index.php/2018/12/06/brugada-medicaments/

CHANGER UNE VIE AUJOURD’HUI

Entrer en contact aujourd’hui et commencer à faire la différence.

ADHÉRER
FAIRE UN DON
2019-06-21T11:23:03+02:00